Action sociale et économie solidaire

actionLe social sera au cœur des actions de l’équipe municipale car il apparait clairement qu’en la matière, nombreux sont les besoins à combler. Avec l’aide de partenaires privés locaux, de la coopération internationale et avec celle des fondations spécialisées, la ville renforcera son appui à ses administrés en situation de précarité. Elle apportera son soutien aux initiatives à même de créer de la valeur ajoutée, des emplois et de rendre autonomes les citoyens.

Nos propositions :
Action sociale :
  • Signature d’une convention avec les hôpitaux pour mise en place d’un programme pilote de prise en charge de cas médicaux sérieux
  • Création d’un fonds de municipal de solidarité (aide aux indigents, distribution de vivres notamment lors des fêtes, soutien aux sinistrés) d’un montant de 100 millions de francs CFA
  • Renforcement de la capacité d’intervention des ONG ou associations œuvrant dans le domaine social.
Economie solidaire :
  • Concours annuel au profit de jeunes porteurs de projets innovants et créateurs d’emploi. Le 1er prix aura une valeur de cinq (05) millions, trois(03) millions pour le second et deux (02) millions pour le troisième (3eme) projet sélectionné.
  • Création d’une couveuse municipale d’entreprise afin de favoriser les jeunes entrepreneurs locaux dans la phase de lancement de leurs entreprises.
  • Accompagnement annuel de vingt (20) jeunes artisans en fin de formation par arrondissement via l’octroi d’une enveloppe de 100.000 F cfa.
  • Poursuite de l’octroi de microcrédits via un modèle ouvert à des partenaires externes comme : institutions de micro finance, banques, entreprises, bailleurs internationaux et suivant un modèle économique qui assure à terme son autonomie.
  • Développement du maraîchage urbain et périurbain pour renforcer sa forte contribution à la sécurité alimentaire et créer des emplois pour les couches vulnérables.
  • Nouveaux espaces maraichers à Agla, FIdjrosse, Akpakpa (kowegbo).